Letter by Petar Zrinski to his wife Katarina

Written in Croatian language in 1671
French translation (Ma chere Femme), Paris 1691

 


 

Letter of Petar Zrinski to KatarinaJe te prie, ma chere Femme, de ne te point affliger en recevant mon dernier adieau. Demain au matin sur les dix heures, pus qu'il plait ainsi à Dieu, nous devons ton Frere et moy avoir la teste coupée. Nous avons pris aujourd'huy congé l'un de l'autre avec de grands témoignages d'amitié. Tu veux bien me permettre que je le prenne aussi de ma chere Femme par cette Lettre, et que je luy demande mille pardons des chagrins que je luy ay cause, et qui n'ont esté que trop frequens. Graces à Dieu, je fuis entierement resigné à la mort, et je n'en crains point l'approche. J'espere de sa divine bonté, que m'ayant donné la vie naturelle, il me fera encore joüir de la vie éternelle. Je le prieray, dan l'esperance d'estre demain dans le Ciel, de nous faire la grace que nous y soyons un jour réünis, pour y estre les témoins de sa gloire. Je ne sçay que te mander touchant mon Fils, et sur la perte de nos biens. J'ay tout remis à la volonté de Dieu. Je te conjure de soufrir ce revers avec la patience. A Neustad le 29. Avril penultiéme jour de ma vie, à sept heures du soir. Dieu veuille répandre ses graces et ses benedictions sur toy et sur Aurore Veronique ma Fille.

Pierre, Compte de Serin

 


Zrinski